Histoire de la Legislation Sur Les Femmes Publiques Et Les Lieux de Debauche (Classic Reprint)

Histoire de la Legislation Sur Les Femmes Publiques Et Les Lieux de Debauche (Classic Reprint)

Book Title: Histoire de la Legislation Sur Les Femmes Publiques Et Les Lieux de Debauche (Classic Reprint)

Author: Johann Hari

Format: Paperback | 278 pages

Publication Date: 24 Apr 2018

ISBN-13: 9780259115519

Excerpt from Histoire de la Législation sur les Femmes Publiques Et les Lieux de Débauche LA prostitution est aussi ancienne que le monde; mais d'après le témoignage de plusieurs auteurs de l'antiquité, c'est au réformateur des lois d'athènes, à Solon, qu'il faudrait attribuer l'établissement régu lier des lieux de débauche. Nicandre, médecin grec, dit dans le troisieme livre des Choses remarquables de Colophon, sa patrie, que ce législateur est le premier qui ait bâti un temple à Vénus populaire; et le poète Philemon, pénétré de l'utilité de cette institution, s'écrie avec l'accent de l'admira tion et de la reconnaissance 0 Selon tu as été vraiment le bienfaiteur du genre hu main, car on dit que c'est toi qui as le pre mier pensé à une chose bien avantageuse au peuple, ou plutôt au salut public. Oui, c'est avec raison que je dis ceci, lorsqueje con sidère notre ville pleine de jeunes gens d'un tempérament bouillant, et qui, en consé quence, se porteraient à des excès intoléra bles. C'est pourquoi tu as acheté des femmes et les as placées en des lieux où, pourvues de tout ce qui leur est nécessaire, elles de viennent communes à tous ceux qui en ven lent. About the Publisher Forgotten Books publishes hundreds of thousands of rare and classic books. Find more at www.forgottenbooks.com This book is a reproduction of an important historical work. Forgotten Books uses state-of-the-art technology to digitally reconstruct the work, preserving the original format whilst repairing imperfections present in the aged copy. In rare cases, an imperfection in the original, such as a blemish or missing page, may be replicated in our edition. We do, however, repair the vast majority of imperfections successfully; any imperfections that remain are intentionally left to preserve the state of such historical works.